Instructions pour l’application du stuc Marmorino

Comment travailler avec le stuc Marmorino

Support :

Le stuc Marmorino peut être appliqué directement sur des supports en chaux-ciment, en plâtre-ciment et sur des supports minéraux similaires. Sur les plaques de plâtre, le MDF, le verre, les tôles galvanisées et les surfaces peintes à la peinture à l’émulsion, il faut appliquer une couche de fond d’adhérence. Dans le cas d’un enduit d’argile, il faut y ajouter une boue de chaux ou des additifs tels que du marbre ou des grains de chaux.

1ère étape :

Bien mélanger l’enduit à la chaux et ajouter de l’eau si nécessaire (jusqu’à 0,25 l/20 kg). Appliquer à l’aide d’une truelle INOX sans pression. Les petits coups de spatule sont autorisés ; ils sont grattés ultérieurement. C’est mieux que d’en comprimer trop. La couche doit recouvrir le support, mais ne doit pas dépasser de beaucoup l’épaisseur du grain, soit environ 0,3 mm. Ce plâtre de base a maintenant besoin d’un temps de séchage de 12 heures. Si votre objectif est de réaliser un revêtement coloré, vous pouvez maintenant préparer la pâte colorée. Vous pouvez trouver comment préparer la pâte colorée dans un manuel. Cliquez ici.

2ème étape :

Le mastic est maintenant coloré avec la pâte colorée et appliqué à l’aide d’une truelle vénitienne de lissage peu remplie et avec une pression modérée. Laisser sécher légèrement et presser de façon croissante et sans matériel. La boue de chaux qui en résulte est compactée pour obtenir une surface satinée. Si la surface est inégale ou a déjà trop séché, vous pouvez utiliser un vaporisateur pour humidifier la surface avec de l’eau afin de la rendre plus lisse.

Finition :

Après un temps de séchage de 1 à 2 jours (selon l’humidité et la température), la surface peut être scellée avec de la cire puniqueou du baume de cire d’abeille et polie pour obtenir un brillant avec une truelle vénitienne ou un chiffon en microfibre. S’il s’agit d’une zone extérieure, du savon vénitien est appliqué pour protéger la surface des pluies acides et augmenter la brillance.

Effets :

Avec l’argent nacré de la cire punique, la surface scintille dans des couleurs arc-en-ciel. Une surface teintée d’oxyde de fer jauneet affinée avec de l’or de cire punique se rapproche d’une surface dorée. L’Ocre Havaneet laCire Punique Cuivreou la Cire PuniqueBronze ainsi que l’ Oxyde de Chrome Vertavec la CirePunique Pailletée Argentdonnent également un très beau rendu. Il est avantageux de faire quelques essais afin d’obtenir un résultat individuel.

Couleurs sèches et pâtes colorées

Jusqu’à 10 % de pigments (en poids) peuvent être incorporés au mastic. Ne dépassez pas ces proportions, car la chaux ne prendrait plus et vous observeriez un phénomène de farinage. Le fait de mélanger des peintures sèches, aussi appelées pigments, au mastic permet d’obtenir une belle masse colorée. Cependant, il est très probable que des taches de pigmentation apparaissent. Cela signifie que certains pigments laissent des traces sous forme de conducteurs et de points lorsque la masse est étalée. Ce n’est pas nécessairement un inconvénient ; cela peut aussi être considéré comme un effet secondaire agréable. Cependant, si vous voulez éviter ces taches de pigmentation, préparez une pâte colorée.
C’est ainsi que cela se passe :

Pour 1 000 g de pigments, utilisez environ 800 ml de liquide (160 ml d’agent mouillant et 640 ml d’eau). Verser les liquides dans un récipient et y verser les pigments, bien remuer et broyer ; écraser les grumeaux au bord du récipient. On utilise une cuillère, une spatule ou tout autre chose à cet effet. Il est préférable de noter la recette du mélange afin de pouvoir produire à nouveau le même ton de couleur. Laissez tremper cette pâte colorée pendant au moins 3 heures. Cependant, la pâte colorée peut aussi être laissée à tremper pendant une nuit sans problème. Pendant ce temps, le conteneur doit être couvert. Ensuite, mélangez la pâte colorée au mastic et remuez bien. Pour un résultat optimal, vider le contenu dans un seau séparé et bien mélanger à nouveau avec un agitateur. Le mastic est alors immédiatement prêt à l’emploi. Les pigments ont la plus grande intensité de couleur et votre créativité s’en trouve alors débridée. N’utilisez que des pigments compatibles avec la chaux.

Les mastics, qu’ils soient colorés ou en blanc naturel, peuvent être conservés pendant de nombreuses années s’ils sont correctement entreposés. À cette fin, le mastic doit être recouvert d’une feuille d’aluminium et le récipient doit être fermé hermétiquement.

Exception : le bleu outremer doit toujours être traité le jour même et ne peut être stocké.

Conseil : si vous utilisez du vert d’oxyde de chrome, du bleu de cobalt, du blanc de titane ou des pigments durs similaires, utilisez une truelle de lissage en PVC vénitien pour le compactage. Si vous comprimez avec une spatule en acier, les pigments broient l’acier et les marques d’abrasion du métal se traduisent par des traînées et des taches grises.

Revêtement à la cire et savon vénitien

La cire punique transparente et le baume de cire d’abeille s’appliquent en couches très fines, à la truelle vénitienne. La couche de cire doit être très fine. Après un temps de séchage d’1 à 2 heures, effectuez un polissage avec un chiffon en microfibre. Pour les grandes surfaces, vous pouvez également utiliser une machine à polir.

Deux ou trois revêtements rendent le mur presque imperméable, mais le revêtement reste ouvert à la diffusion. Le temps de séchage intermédiaire entre les couches doit être de 30 à 60 minutes pour la cire punique et jusqu’à 8 heures pour le baume de cire d’abeille.

Le savon vénitien est utilisé pour les zones extérieures et humides. Laissez reposer la dernière couche de stuc vénitien ou de Marmorino pendant 2 heures, puis appliquez du savon vénitien avec une truelle à lisser vénitienne et enlevez l’excédent. Le savon à la chaux est produit à partir de la chaux fraîche. Cette fine couche rend le revêtement hydrofuge et protège ainsi contre les pluies acides, qui autrement transformeraient la chaux en gypse et la détruiraient. Le polissage se fait à la truelle ou avec un chiffon en microfibre.

Informations sur les produits

Le Marmorino est un mastic blanc naturel utilisé pour la décoration murale. En raison de la forte alcalinité, résistant aux moisissures. Très ouvert à la diffusion de la vapeur d’eau.

Déclaration complète :

Chaux éteinte [Ca(OH)²], poudre de marbre [CaCO³], eau, cellulose.

Rendement :

environ 800 g/m² par couche selon la préparation du support

Poids spécifique :

Environ 1,37 kg/l

Valeur Ph :

12,5

Conditions de stockage :

A l’abri du gel et dans des récipients fermés, recouverts d’un film PVC et d’une couche d’eau, se conserve pendant de nombreuses années.

Instructions de sécurité :

R36/38 : irritant pour les yeux et la peau